A propos de


Digital Inside est un site dédié à la promotion, sensibilisation et accompagnement du digital interne au seins des petites, moyennes et grandes entreprises.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Le RSE, outil de reconnaissance professionnelle

April 12, 2016

Je suis consultant en digital interne : j'accompagne les entreprises dans le déploiement des RSE (Reseaux sociaux d'Entreprise), ce qui passe par de l'évangélisation dans toutes les strates de l'entreprise. J'accompagne les directions générales dans leur manière d'aborder leurs projets de Digitalisation interne, les directions à les déployer en interne et les équipes à les utiliser. 
 
Les Directeurs (directrices) des grandes structures sont parfois (pas toujours) les plus difficiles à convaincre mais une fois convaincu(e)s ils (elles) sont un levier formidable dans le déploiement des RSE dans leurs équipes, et donc dans l'entreprise. Leur premier pas dans le monde des réseaux sociaux d'entreprise consiste souvent à mettre en place une communauté de direction.

 

 
Les communautés de Direction
 
Ces communautés de direction sont des lieux d'échange et d'information privilégiés pour tous les collaborateurs d'une direction : elles permettent tout autant une information descendante que des remontées du terrain.
 
Une communauté de direction bien orchestrée et bien animée peut être un terrain fertile aux échanges et au progrès en donnant la parole à tous. Encore faut il l'accepter. J'accompagnais dernièrement une direction dans le déploiement d'un Groupe Yammer de Direction, et j'expliquais au directeur qu'il était primordial qu'il y soit présent. 
 
Etre présent et exemplaire
 
Pour un directeur, être présent dans sa propre communauté RSE de direction, c'est publier quelques messages d'information, en son nom propre. Il est fini ce temps où les doigts des grands directeurs étaient tellement endoloris par le grand âge que seule l'assistante était capable de taper au clavier pour lui. En 2016, un directeur peut s'exprimer en son nom, poster dans sa propre communauté quelques messages à ses troupes, sur la santé de l'entreprise, sur les objectifs et orientations de sa direction, sur les grands projets qu'il souhaite lancer, et plus encore.
 
La présence en nom propre du directeur dans sa communauté apporte une proximité avec les équipes ; cela le rend plus accessible et lui donne une image moderne, loin du vieux chef qui demande à son assistante de lui imprimer les mails sur papier. Il en existe encore.
 
Cette présence donne aussi un signal fort à tous les collaborateurs de la direction en montrant l'exemple. L'exemplarité dans le déploiement d'un RSE est un levier fort en faveur de l'adoption par les équipes. Imposer aux équipes l'utilisation du réseau social d'entreprise sans en être utilisateur soit même n'a aucun sens. N'oubliez pas qu'autant dans la vie publique que dans la vie professionnelle, citoyens et salariés rejettent de plus en plus les "faites ce que je dis mais pas ce que je fais". 
 
La reconnaissance professionnelle version digitale
 
Être présent dans la communauté de direction, pour un directeur c'est aussi réagir aux autres informations postées par ses collaborateurs.
 
Sur ce sujet, faisons une parenthèse. C'est un fait connu par tous, ou presque : la reconnaissance au travail est une des principales attentes des collaborateurs, bien avant la rémunération. Mais cette reconnaissance est difficile à exprimer. Comment doit elle se manifester ? Par une poignée de main, une tape amicale sur l'épaule, par une prime...? Ce n'est pas un sujet simple d'autant que certains grands patrons ne sont guère démonstratifs.
 
Ce que j'ai expliqué au directeur que j'accompagnais c'est que le réseau social d'entreprise offre une nouvelle forme de reconnaissance professionnelle. Je ne tire pas ce constat de la publication d'un éminent universitaire (qui n'utilise lui même pas du tout les RSE ceci dit au passage), mais de ma simple expérience professionnelle. Car lorsque je publie une information dans un groupe du RSE et qu'un haut manager fait un simple "like" sur mon post, je me sens pousser des ailes. Et quand il se fend d'un commentaire agréable, je sors le champagne le soir.
 
Ca, les grands patrons n'en ont souvent pas conscience. En expliquant cela au directeur que j'accompagnais, j'ai vu ses yeux briller car il a pris soudainement conscience de la valeur de ses interventions sur les publications de ses équipes.
 
Reste maintenant à faire bon usage de ce pouvoir. Si un grand directeur "like" et commente élogieusement toutes les publications de ses équipes, cela perd toute valeur. Par contre s'il réserve à certains messages importants ici un simple "like", là un commentaire élogieux, il offre à son auteur un vrai signe de reconnaissance. 
 
Par contre en aucun cas, un grand patron ne doit être négatif ou "cassant" dans une communauté du réseau social. S'il n'est pas d'accord avec une publication, qu'il passe par la voie hiérarchique pour que le problème soit expliqué au collaborateur et qu'il corrige. Un commentaire cassant dans le RSE de la part d'un grand patron va assécher immédiatement tous les échanges car tous les utilisateurs verront le RSE comme un outil dangereux de réprimande en public. 
 
Encourager les plus motivés, créer de l'émulation
 
Ces signes de reconnaissance sont des encouragements pour les individus les plus motivés des équipes : ceux qui se bougent pour partager de l'information et pour proposer des idées. La valeur des collaborateurs tient en bonne partie en cette motivation : la volonté de faire évoluer les choses, de les améliorer. 
 
Certains directeurs peuvent percevoir ces personnes comme des éléments perturbateurs d'une bonne marche établie : si c'est votre avis également en qualité de directeur d'une structure, ne vous lancez pas dans la création d'une communauté de Direction car vous allez leur donner une tribune. 
 
Si au contraire vous estimez que ces collaborateurs sont une force vive indispensable à l'innovation, une communauté de direction est un excellent outil pour les identifier et leur permettre de vous remonter en direct les idées du terrain sans le filtrage du management intermédiaire qui stérilise parfois. Ces personnes (souvent des experts) utiliseront la communauté de direction pour partager avec leurs collègues les dernières actualités du métier, les innovations qui pourraient être utiles. Il faut les encourager car ce sont eux qui font bouger les lignes.
 
Pour les collaborateurs de la direction, voir le directeur réagir aux posts d'un de leur collègue montre que ce qu'ils publient ne passe pas inaperçu. Selon l'ambiance au sein de la direction cela peut les effrayer et les bloquer ou au contraire cela peut les encourager car Ils se sentiront écoutés et sauront que ce qu'ils publient est pris en compte.
 
Cela crée aussi une certaine émulation au sein des équipes. Mon expérience personnelle en la matière m'a permis de voir de belles histoires de vrais professionnels timides mais bourrés de talents à qui le réseau social a donné la parole pour la première fois, et qui se sont révélés de grands experts au sein de leur métier. 
 
En conclusion : pas de recette miracle
 
La difficulté dans ce genre d'exercice est qu'il n'existe pas de recette universelle pour créer de telles communautés de direction dans le RSE. Tout dépendra de l'ambiance au sein d'une direction et de la personnalité du directeur.
 
Si un directeur manage par la terreur, la création d'une communauté de direction n'a aucune chance d'aboutir sur quelque chose de positif. Au contraire, pour les directeurs ouverts, humains et communicants, il y a tout à gagner. 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Pourquoi les canaux privés dans Teams sont si importants ?

November 6, 2019

1/2
Please reload

Posts Récents