• Christophe COUPEZ

Les résolutions 2022 avec Microsoft 365

Le début de la nouvelle année est traditionnellement le meilleur moment pour prendre de bonnes résolutions. En voici quelques exemples pour bien commencer votre année 2022 avec Microsoft 365. Vous avez trois cent soixante cinq jours pour les réaliser !


#1 / « Au digital interne, tu t’intéresseras (enfin) »


A l’heure où les entreprises sont soumises à de fortes contraintes (concurrence acharnée, contraintes économiques fortes, besoin de réactivité, contraintes réglementaires, cyber attaques, etc), l’absence d’intérêt pour les opportunités offertes par Microsoft 365 affichée ostensiblement par un grand nombre d’entreprises, est assez déconcertante.


Pourtant, dans un grand nombre de cas, ces entreprises ont déjà acheté des licences Microsoft 365 et parfois depuis de nombreuses années. Mais elles n’en font rien car l’achat seul des licences ne permet pas vraiment de gain si elles ne sont utilisées que pour disposer d’une messagerie dans le cloud et d’un outil de Teams en remplacement de Skype. Microsoft 365 n'est pas une baguette magique.


En 2022, intéressez-vous à Microsoft 365 : partez à la découverte des usages et de toutes les opportunités que propose la solution. Si vous décidez que ces opportunités ne sont d’aucun intérêt pour votre entreprise, que ce soit au moins en toute connaissance de cause et après un examen sérieux et professionnel.


#2 / « Une stratégie, une gouvernance et un plan d’actions tu établiras »


Lorsqu’une entreprise achète des licences Microsoft 365, le vieux réflexe acquis depuis ces vingt dernières années, est d'envoyer tous les utilisateurs en formation comme on le ferait pour utiliser une nouvelle version d’Excel et c’est tout. Ce serait oublier que, plus que des outils, Microsoft 365 ce sont avant tout des usages et de nouveaux scénarios de travail qui ont un impact sur la culture d'entreprise, le style de management, etc. De ce fait, l’accompagnement est bien différent.


Pour réussir le déploiement de Microsoft, il y a trois choses à définir en amont, ce qu’une grande partie des entreprises zappe allègrement : définir une stratégie, une gouvernance, un plan d’actions.

  • Définir une stratégie, c’est identifier l’ambition qu’on veut se donner, les objectifs qu’on souhaite atteindre et les indicateurs de réussite. Ce sont aussi les moyens qu’on veut se donner (exemple : mobiliser les RH, la Com’ interne ou pas, …), etc.

  • Définir une gouvernance, c’est définir des règles d’usage des outils de Microsoft 365 : définir ce qui est possible de faire ou pas (exemple, pouvoir inviter dans des équipes Teams des personnes externes à l’entreprise), définir des règles de nommage, de cycle de vie, etc.

  • Définir un plan d’actions, c’est identifier les actions qu’on va lancer pour atteindre les objectifs. Ça peut être une création de site intranet pour “porter” la transformation, la création de vidéos de sensibilisation, la définition d’un programme de formation, etc.

Définir une stratégie, une gouvernance, un plan d’actions : tout cela nécessite une certaine expérience dans le domaine pour que les orientations prises collent à l’entreprise. Je ne crois pas aux recettes miracles mais plutôt au sur-mesure. Si vous n'y connaissez rien, vous devez vous faire accompagner par une personne d'expérience.


En 2022, si votre ambition est de rentabiliser vos licences Microsoft 365, définissez vos stratégie, la gouvernance et un plan d’actions adapté à votre stratégie et à votre contexte.


#3 / « La cyber sécurité, tu mettras en place »


La cyber criminalité progresse de jour en jour. Il ne se passe pas une journée sans apprendre qu’une entreprise, un organisme, une ville a été attaquée. Les conséquences peuvent être importantes et parfois fatales : blocage de l’activité, impact en termes d’image auprès des clients, amendes en cas de négligences face au RGPD, espionnage, etc.


Si Microsoft 365 propose des solutions très puissantes pour protéger l’entreprise, elles restent encore peu connues, ce qui est troublant. Souvent les entreprises ne se considèrent souvent ni en danger, ni même concernées. Pire, en 2021, des entreprises considèrent encore que le Cloud représente un risque pour la sécurité de leurs données, alors que c’est au contraire une opportunité d’améliorer la cyber protection. Sur ce sujet, lire l’interview de Xuan Ahehehinnou qui fait un bilan éloquent sur ce sujet.


En 2022, faites de la cyber sécurité une priorité pour votre système d’information. Cela passe par la prise de connaissance des solutions disponibles avec Microsoft 365, d’une stratégie globale, de la mise en œuvre des sécurités essentielles (MFA à minima), d’une pédagogie de vos salariés. N’attendez pas qu’il soit trop tard avant d'agir, surtout si vous avez déjà acheté les licences !


#4 / « La power Platform, tu exploreras »


Pendant 14 ans, de 2000 à 2014, j’avais dans mon équipe chez Bouygues Telecom des développeurs hors pair, internes ou prestataires. Je sais donc bien comment on réalise des applications informatiques dans un mode classique, avec les technologies traditionnelles. Et j’en mesure aussi bien les difficultés, les coûts et les délais de réalisation.


Aujourd’hui, lorsque je vois ce que mes collègues Abalon experts de la PowerPlatform sont capables de réaliser dans des délais record, je réalise mieux que personne le virage que prend le monde des projets informatiques. A découvrir par exemple dans cette conférence vidéo co animée avec un expert du sujet, Théophile Chin-Nin.


La Power Platform, c’est le monde du low code et de l’agilité poussée dans ses derniers retranchements. C’est potentiellement la capacité des métiers à réaliser leurs outils métier (citizen developers), ce qui n’est pas sans poser de question au sein des DSI. C’est aussi l’univers des smartphones et tablettes ce qui rend possible à peu de frais la réalisation d’applications métiers avec Power Apps, pour les techniciens sur le terrain, dans les ateliers, sur les chaînes de production, sur la route.


Mais ce ne sont pas que des nouvelles technologies. Ce sont aussi de nouvelles approches, de nouvelles méthodes (agilité, forcément, mais de l'agilité pragmatique), de nouvelles postures, de nouveaux process qu’il faut appréhender et surtout un nouveau positionnement de la DSI par rapport aux Citizen developers.


En 2022, partez à la découverte de la Power Platform et réinventez grâce à ces nouvelles technologies une nouvelle façon de couvrir les besoins métier de l’entreprise. Bref, en 2022, passez à la DSI du 21ieme siècle !


#5 / « Les salariés tu accompagneras »


Comme je l’ai dit, Microsoft 365 ce ne sont pas que des outils : ce sont surtout de nouveaux usages et de nouveaux scénarios de travail comme je l’explique dans cet article “Adopter Microsoft 365, c’est changer de scénario”.


Très souvent, les licences sont déployées sans aucun accompagnement. Une fois le “branchement technique” réalisé, une annonce est faite à tous les collaborateurs : “allez-y c’est ouvert”. Mais il ne se passe rien, tout simplement parce qu’adopter les outils de Microsoft 365 nécessite de réinventer les scénarios de travail. Et ça, c’est très difficile à faire quand on ne connait pas bien les usages des nouveaux outils.


Accompagner les salariés, ce n’est pas simplement leur proposer des formations. C’est surtout les sensibiliser, leur faire comprendre les gains qu’ils vont obtenir en faisant cet effort de transformation. C’est aussi les inspirer avec des scénarios d’usage, comme ceux que je décris dans cette rubrique de mon site internet. Enfin, accompagner les salariés, c’est les accompagner concrètement dans la transformation de leurs scénarios de travail pour que Microsoft 365 puisse tenir sa promesse de retour sur investissement.


En 2022, investissez du temps pour bien préparer l’accompagnement de vos utilisateurs et pour l’animer sur le long terme.


#6 / « De la planète, tu prendras soin »


Les scientifiques ont commencé à lancer leurs premières alertes en 1979. J'avais neuf ans quand j'ai entendu sur RTL le premier scientifique en parler et ça m'avait terrorisé. Si la grande majorité des terriens ne sont pas préoccupés de ces annonces jugées trop alarmistes, les dernières calamités climatiques qui touchent tous les continents commencent à changer la donne. Ce qui semblait complétement affabulatoire pour certains devient aujourd'hui tristement très concret.


Une chose est sûre: le virage numérique n'est pas une bonne nouvelle pour la planète. Notre vie personnelle numérique est une orgie en termes de production de carbone. En cause les réseaux (4G, Fibre, ...), le stockage de nos données (combien de milliards de mails inutiles dans nos boîtes personnelles ?), mais aussi la débauche d'appareils que nous achetons et que nous renouvelons régulièrement (smartphone, tablettes, ordinateurs, ...).


La bonne nouvelle, c'est que par rapport à un Système d'Information du siècle dernier, le cloud permet de maîtriser et de réduire l'empreinte carbone du SI de l'entreprise. Microsoft 365 vous permet de bénéficier des efforts de l'éditeur pour réduire votre empreinte carbone et même (prochainement) de la mesurer. Une gouvernance appropriée ainsi que des démarches de nettoyage responsable permettent de réduire l'empreinte de l'usage des ressources informatiques. Les moyens sont là, reste la volonté pour les appliquer. Pour en savoir plus sur ce sujet, lisez mon livre blanc "Microsoft 365 et empreinte carbone".


En 2022, intégrez une démarche responsable en protection environnementale dans le système d'information de votre entreprise, en vous appuyant sur Microsoft 365.


#7 / « A la MWCP 22, tu t’inscriras »


Les 24, 25 et 26 janvier 2022 se tiendra la MWCP, la Modern Workplace Conférence Paris. Pendant trois jours, plus d’une centaine d’intervenants internationaux vont se relayer pour animer plusieurs dizaines de séminaires sur plusieurs thématiques : Moderne Workplace, Teams, Microsoft Viva, Power Platform, sécurité, infrastructure.


La première journée est particulière : ce sont les pré- conférences. A mi-chemin entre formation (sur plusieurs jours) et conférence (avec des sessions d’une heure), les préconférences vous permettent de découvrir en profondeur ou d’approfondir en une journée une technologie, un thème ou un savoir-faire. Animées par des experts internationalement reconnus, vous pourrez passer une journée complète avec eux et leur poser toutes vos questions.


Si les sessions dès mardi 25 et 26 janvier sont gratuites, les préconférences sont payantes mais à un prix très intéressant car elles sont moins chères qu’une formation traditionnelle tout en ne vous monopolisant qu’une seul journée et en vous donnant accès à un contenu de grande valeur, expliqué par des experts faisant autorité dans leur domaine.


Bref, si votre bonne résolution de l’année est de faire entrer votre entreprise (enfin) dans le 21ieme siècle, c’est the place to be en ce début de nouvelle année 2022 que je vous souhaite bonne et heureuse.