Adapter les postures
pour rendre possible le Digital Working

Déployer le Digital Working avec Office 365 dans une entreprise lui permet de se transformer, pour passer de l'entreprise de type Kodak à l'entreprise moderne des années 2020. Mais ce ne sont pas les outils qui vont transformer l'entreprise ; ce sont les usages qui vont permettre de faire la transition. A condition que l'entreprise adopte des postures compatibles avec ces usages.

Les postures d'une entreprise 
découlent de sa culture (d'entreprise)

Dans mon livre sur les intranets, la digitalisation et les RSE, ​j'expliquais que le plus important, lorsqu'on intervient dans une entreprise, c'est de sentir son "exprit", ce qu'on appelle la culture d'entreprise. De cette culture vont découler (en partie) des "postures" face à des sujets, c'est à dire des manières des managers et des collaborateus d'y répondre et de réagir. Et de ces postures, j'en déduis rapidement quelles seront les difficultés à déployer le digital.

Dans les années 90, j'ai connu par exemple une entreprise dont le Président Fondateur, disparu depuis plusieurs années déjà, détestait les barbus. Plusieurs années après la disparition du Fondateur, aucun manager n'embauchait d'hommes barbus. Et lorsqu'un jeune embauché, inconscient de cette loi non écrite, revenait de ses vacances avec une barbe, il s'exposait à de vrais problèmes et pouvait perdre son emploi. Et bien, la culture d'entreprise, c'est un peu ça.

L'impact de la culture d'entreprise
sur la transformation digitale

Pour bien vous faire comprendre l'impact de la culture d'entreprise sur la difficultés ou la facilité de déployer le digital, nous allons étudier quelques exemples...

exemple #1

Les entreprises à la culture d'entreprise très hiérarchique

Certaines entreprises ont une culture d'entreprise reposant sur le respect hiérarchique. Par exemple, une amie m'expliquait que dans son entreprise, le respect de la ligne hiérarchique était absolu. A tel point que si elle croisait par hasard son N+2 dans le couloir, et que par malheur une discussion anodine s'entamait, elle avait une peur bleue d'être aperçu par son N+1, qui ne supporterait pas cette proximité anti hiérarchique. 

IMPACT SUR LES POSTURES : généralement ce genre d'entreprise est hyper cloisonnée et les intitatives sont rares, et même pas souhaitées. Tout doit passer par la validation des chefs intermédiaires - et généralement il y a en beaucoup, justement pour faire ce travail de validation et de contrôle. Il y a beaucoup de comités de validation, ce qui ralentit les projets. 

IMPACT SUR LE DIGITAL : c'est typiquement dans ces entreprises que les RSE sont des échecs cuisants. En 2016, lors d'une conférence au MS EXPERIENCE de Microsoft, une consultante digitale (!!!) demandait à un expert Microsoft Yammer quand ils allaient se décider à mettre en place des solutions de validation des posts dans Yammer (une hérésie), parce que son client souhaitait que tout post dans Yammer d'un collaborateur soit validé par son supérieur hiérarchique (!!). 

Certaines ​entreprises ont encore une culture d'entreprise très autoritaire, avec des postures assez rigides sur le comportement et les attentes que l'on a du travail des collaborateurs. Les managers sont "secs", et l'ambiance n'est pas à la fête.

IMPACT SUR LES POSTURES : généralement ces entreprises sont le royaume des procéduriers et des gouvernances à cadenas. L'énergie n'est pas mise sur le bien être des collaborateurs, mais sur le contrôle de ce qu'ils font, et ce qu'ils disent. Le mot "bienveillance" n'est pas un mot à la mode. Il n'y a pas le droit à l'erreur.  

Il n'y a aucune volonté d'initiative, car toute intiative est un risque, qui peut être sanctionné. L'autorité se mesure par les règles et la gouvernance imposée, et tout écart est détecté puis sanctionné.Et plus on est sévère, mieux on est vu par la hiérarchie.

IMPACT SUR LE DIGITAL : dans ces entreprises, la "collaboration" n'est pas un mode de travail, ni même une volonté. Déployer un Réseau Social d'Entreprise est très compliqué ; mais la difficulté se retrouvera aussi sur tous les autres outils. La gouvernance sera féroce, et les outils mis sous cadenas (SharePoint, etc), ce qui va stériliser toute inititive de nouveaux usages. 

exemple #2

Les entreprises à la culture d'entreprise
très "autoritaire"

Les outils du Digital Working
impactent la culture d'entreprise

Vous l'aurez compris, déployer les usages et les outils du Digital Working (avec office 365 en particulier) est très lié à votre culture d'entreprise ; soit ces usages digitaux confortent votre culture d'entreprise (parce qu'elles sont compatibles), soit ces usages la contrarient fortement. Dans ce dernier cas, soit l'entreprise va s'adapter, soit elle va combattre les effets du digital.

 


 

Bien entendu, le digital n'impacte la culture d'entreprise si la culture d'entreprise elle-même se laisse transformer sans opposer de résistance.... 

 

Quand les organes de l'entreprise

développent des anti corps pour

combattre la transformation digitale

La culture d'entreprise, finalement, c'est le résultat d'année d'existence d'une entreprise, et d'une certaine identité donnée par son dirigeant et par les managers qui dépendent de lui. 

L'objectif de toutes ces années d'exercice n'aura été finalement que de trouver un équilibre stable entre objectif business / efficacité au travail / postures d'entreprise / paix sociale / etc. 

Dans tout organisme vivant, l'objectif est exactement le même. Un corps en bonne santé, est un corps en parfait équilibre. Tout élément venant perturber cet équilibre est combattu par les défenses du corps (microbe, virus, ...), ou entraine des actions de correction (cicatrisation) pour revenir ... au parfait équilibre d'origine

Au fil des années, des règles fortes se sont crées entre les Directions, et au sein des directions. L'entreprise fonctionne, parce que ces règles apportent ce fameux équilibre :

 

  • ... ce sont des méthodes de travail, des processus métier,

  • ... ce sont des accords de principe entre les directions, ou entre le management et les salariés

  • ... ce sont les habitudes des salariés, qu'il est difficile de modifier

  • ... ce sont des gouvernances d'entreprise, ou des gouvernances métier très verrouillées, héritées des années où le digital n'était pas encore d'actualité

  • ...

Quand vient le Digital, c'est une pièce en plus du puzzle qui ne trouve pas sa place. A moins de modifier un peu la forme des autres pièces pour que tout s'emboite parfaitement. Cette modification des formes, c'est la transformation digitale, qui s'accompagne et qui s'anime, avec les efforts d'accompagnement.

 

 

Sans cet accompagnement, les managers
& les collaborateurs développent des anticorps pour combattre les effets du Digital Working et du digital en général afin de revenir à l'état d'équilibre initial

Vous avez des questions ou besoin de conseils ?

contactez-moi  |  qui suis-je ?   |   société Abalon

A propos de


Digital Inside est un site dédié à la promotion, sensibilisation et accompagnement du digital interne au seins des petites, moyennes et grandes entreprises.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon